Markdown

Markdown est un langage de balises pour l'édition simple de documents en texte brut. Il permet une mise en forme rapide, sommaire mais suffisante ; uniquement au clavier (pas de perte de temps à jouer dans les menus graphiques d'une suite bureautique). En utilisant le Markdown, on se concentre avant tout sur le contenu sans être trop « absorbé » par la forme du contenant. On l'exporte très bien en format de publication (pdf, html, odt, docx).

Pour écrire en Markdown, on utilise un simple éditeur de texte brut, dans mon cas il s'agit de Pluma qui est installé sur Linux Mint 17.x (Mate).

Le document source s'enregistre avec l'extension .md ou .markdown.

Le HTML, lui aussi un langage de balises, s'insère bien au Markdown.

Les balises

Je présente ici d'abord l'effet voulu et en dessous, la syntaxe pour y parvenir.

Les titres

On souligne un titre de premier niveau avec une série de signes égal et un titre de niveau 2 (ou sous-titre) avec une série de tirets.

Titre principal (niveau 1)

Titre principal (niveau 1)
==========

Sous-titre (niveau 2)

Sous-titre (niveau 2)
-----------------

Autre méthode, utiliser le « dièse », ce qui permet de faire des titres de niveau 3, 4, etc. (sous sous-titres).

Titre de niveau 1

# Titre de niveau 1

Titre de niveau 2

## Titre de niveau 2

Titre de niveau 3

### Titre de niveau 3

Gras et italique

On utilise l'astérisque. Deux pour le gras et une seule pour l'italique.

Écrire en gras
Écrire en **gras**
Écrire en italique
Écrire en *italique*
Le combo ***gras et italique***
Le combo gras et italique

Les listes

Liste ordonnée, on écrit simplement les listes avec des numéros suivis d'un point.

  1. premier élément.
  2. deuxième élément.
1. premier élément.
2. deuxième élément.

Liste non ordonnée, même chose mais avec des astérisques.

  • premier élément.
  • deuxième élément.
* premier élément.
* deuxième élément.

Plutôt que l'astérisque, on peut utiliser le signe moins (-) ou le signe plus (+).

Le bloc de citation

Avec le signe plus grand que (>) et un espace avant le texte.

La raison, c'est l'intelligence en exercice ; l'imagination c'est l'intelligence en érection.
> La raison, c'est l'intelligence en exercice ; l'imagination c'est l'intelligence en érection.

Surligner

On écrit deux signes égal de part et d'autre de la portion de texte à surligner.

N'oublie pas de faire des sauvegardes.
N'oublie pas de faire ==des sauvegardes==.

Liens

On met « l'ancre » entre des crochet, suivie immédiatement de l'URL entre parathèses.

Markdown est un langage de balisage léger.
Markdown est un langage de [balisage léger](https://fr.wikipedia.org/wiki/Langage_de_balisage_l%C3%A9ger).

Images

La syntaxe débute par un point d'exclamation puis le texte alternatif entre crochets (équivalent du « alt="texte" » en HTML) et enfin le chemin vers l'image est entre parenthèses. En option, le titre de la photo est mis entre guillemets.

![alt text](/chemin/vers/image.jpg "Titre de la photo")

Divers

Retour à la ligne : deux espaces à la suite de la phrase.

Bloc de code : une ou plusieurs tabulations avant chaque ligne de code donne pour résultat :

	<!DOCTYPE HTML>
	<html>
	<head>
		<meta charset="utf-8"/>
		<title>
		   Made with Remarkable!
		</title>
 	 

Code en-ligne (inline) : guillemet simple ouvrant (« grave accent ») au début et à la fin du code : `

N'ayant pas trouvé la touche clavier permettant d'entrer le « grave accent », je préfère utiliser la balise HTML <code> autant que possible, sinon le copier-coller.

Entrer 192.168.1.5:80 dans le fichier de configuration.
Entrer <code>192.168.1.5:80</code> dans le fichier de configuration.

Éditeurs et convertisseurs Markdown

En plus d'un simple éditeur de texte, on peut utiliser divers logiciels pour visualiser le rendu de notre document en markdown et/ou le convertir en plusieurs formats de publication.

Éditeur

Remarkable s'installe facilement sur Linux. Il permet de visualiser le rendu d'un document édité en markdown mais aussi de l'exporter en HTML et PDF sans besoin d'installer des librairies supplémentaires. Éditer et visualiser du markdown avec Remarkable

Convertisseur

Pandoc est un convertisseur en ligne de commande. Il peut exporter des documents en markdown vers tout un tas de formats dont ODT (Libre Office) et vice-versa.

Par exemple, pour convertir un fichier .md en document texte formaté (.odt ou .docx), ouvrir le terminal dans le répertoire contenant le fichier markdown et faire : pandoc fichier.md -o fichier.odt

Le paquet Pandoc est dans les dépôts Debian et Linux Mint.

En ligne

Une brochette d'éditeurs sont disponibles en format web.


Installation de CUPS et SANE